Je suis le premier Toulonnais, le premier Varois et le premier 18e de l’histoire du Vendée Globe.

Sébastien DESTREMAU (TechnoFirst – faceOcean) skipper partenaire de la Corderie Meyer-Sansboeuf, termine enfin son Vendée Globe, à la 18ème et dernière place, après 124 jours, 12 heures et 38 minutes. L’arrivée du skipper toulonnais marque également la fin de la 8ème édition du Vendée Globe.

Toute l’équipe Meyer-Sansboeuf est fière d’avoir soutenu une aventure exceptionnelle, porteuse de vraies valeurs, ayant permis à Sébastien DESTREMAU de tenir le cap jusqu’au bout : persévérance, courage, audace et beaucoup d’humilité !

 

Le Vendée Globe est une très belle course pour les vainqueurs. La bataille entre Armel (Le Cléac’h) et Alex (Thomson) a été fabuleuse. Mais le Vendée Globe ce n’est pas que ça, loin de là. Les gens n’attendent pas seulement de la compétition, ils veulent avant tout qu’on leur raconte des histoires.

 

Le Toulonnais a relevé son défi contre vents et marées, et revendique sa part de rêve. « S’il y a tant d’engouement autour du dernier en course, c’est bien pour fêter la fin du Vendée Globe, une épreuve sportive mais aussi une aventure. »

Une aventure presque complètement Toulonnaise, sauf le gréement qui était Alsacien !

Sébastien Destremau au vendée gloge, cordage Meyer-Sansboeuf

Sébastien Destremau au Vendée Globe, cordage Meyer-Sansboeuf à la main sur son TechnoFirst – faceOcean / © Olivier Blanchet – DPPI

 

Retrouvez toutes les photos de Sébastien lors de cette 8ème édition du Vendée Globe : http://www.vendeeglobe.org/fr/photos/skippers/62

 

Retour en images sur l’arrivée de Sébastien Destremau aux Sables d’Olonne

 

Dernières actualités : http://www.vendeeglobe.org/fr

Vous devriez aussi aimer

Laisser un commentaire