choisir une amarre

Les critères à examiner pour bien choisir votre amarre

L’amarrage (ou le mouillage) est certainement l’une des manœuvres les plus délicates. Mal réalisé, il peut mettre en danger votre bateau ! Les amarres doivent donc répondre à des critères très spécifiques en termes de sécurité, longévité et praticité. Voici les éléments à examiner pour bien choisir votre amarre.

Calculer le diamètre et la longueur nécessaires

Bien entendu, l’idéal reste de vous référer aux bouts déjà utilisés sur votre bateau. Mais lorsque cela n’est pas possible, deux rapides calculs permettent de donner un ordre de grandeur quant aux dimensions requises pour vos amarres. Toute particularité propre à votre bateau et au lieu d’amarrage ou de mouillage est évidemment à prendre en compte !

Concernant le diamètre de vos amarres, il suffit d’ajouter « 4 » à la taille de votre bateau pour obtenir un chiffre indicatif. Pour la longueur, il s’agit d’une simple multiplication. Dans un port traditionnel, un amarrage bien sécurisé demande bien souvent 4 amarres :

  • 2 amarres de la taille de votre bateau
  • 2 amarres de la taille de votre bateau x 1.5

Dans une telle situation, avec un navire de 12 mètres, il faut donc 2 amarres de 12 mètres et 2 de 18 mètres. Leur diamètre devra être d’au moins 16mm.

L’allongement et la résistance : choisir des amarres robustes

À l’amarrage, le bateau est soumis au rythme du clapot. Les cordages sont donc fortement exposés au ragage ainsi qu’aux attaques environnementales : UV, salinité… Pour répondre à ces spécificités et durer dans le temps, votre ligne d’amarrage doit posséder une bonne résistance à la traction ainsi qu’un fort coefficient d’allongement (pour pouvoir suivre les mouvements de l’eau). Il faut donc porter une attention particulière au choix de la fibre constituant votre cordage – ce dernier doit être particulièrement adapté au milieu marin tout en présentant un allongement correct. De manière générale, nous vous conseillons d’inspecter régulièrement vos bouts d’amarrage ou de mouillage afin de pouvoir repérer toute trace d’usure : une amarre endommagée doit être remplacée au plus vite afin de garantir la sécurité de votre bateau !

Chez Meyer-Sansboeuf, nous utilisons principalement deux types de matières pour nos amarres : le polyester et le polyamide. Le polyester est un matériau très apprécié pour son excellente résistance aux UV, son allongement modéré et sa grande souplesse. C’est une fibre parfaitement adaptée aux rudes conditions du milieu marin ! Le polyamide quant à lui bénéficie d’une excellente résistance aux frottements et d’un coefficient d’allongement légèrement supérieur au polyester, mais il supporte moins les rayons UV.

MatériauDensitéPerte de résistance au nœudRésistance aux UVRésistance à l’abrasionAllongement
Polyester1,11 Kg/L30%ExcellenteBonne15 – 20%
Polyamide1,38 Kg/L<30%BonneExcellente18 – 25%

Toronnage, tressage : l’importance de la construction

La conception de l’amarre est aussi un critère de choix : en effet, elle impacte le coefficient d’allongement, la résistance du bout à l’abrasion ainsi que la qualité de sa préhension. De plus, certains types d’amarres sont plus simples à mateloter !

  • L’amarre 3 torons est particulièrement appréciée pour la facilité d’y concevoir des épissures
  • L’amarre 8 torons présente un fort coefficient d’allongement et s’assemble aisément avec une chaine de mouillage
  • Le cordage tressé s’impose par son esthétisme et sa résistance accrue à l’abrasion.

My Rope

Pour choisir rapidement l’amarre qui correspond le mieux à vos besoins, vous pouvez aussi utiliser notre application mobile My Rope, disponible gratuitement sur Android : My Rope

MY ROPE POUR ANDROID

Vous devriez aussi aimer