fbpx
Stockage de cordages

Comment bien stocker et préserver vos cordages lors de l’hivernage de votre bateau ?

Durant l’hivernage de votre bateau, une grande partie des cordages sont retirés. Mais pour les garder en bon état, il faut les ranger avec soin ! Comment entreposer vos bouts pour qu’ils ne perdent pas en efficacité ? Quelles sont les conditions de stockage idéales ?

La règle d’or pour préserver vos cordages en bon état durant tout l’hiver consiste à leur donner une bonne forme dès le rangement. Lors du stockage (même temporaire) d’un bout, qu’il s’agisse d’une drisse, d’une écoute ou bien d’une amarre, l’idéal est de le lover. Lover un cordage revient à l’enrouler sur lui-même en cercle ou en spirale afin d’éviter toute pliure : on peut aussi dire que l’on « glène » le cordage. Sur nos fiches produits, tous les cordages ont été lovés avant d’être pris en photo. Lover un cordage est tout simplement la meilleure manière pour l’entreposer (si possible suspendu) et ainsi éviter toute déformation et perte de résistance à long terme.

 Attention : un cordage stocké plié ou noué est susceptible de perdre en résistance. En effet, les pliures (ou séries de pliages qui composent un nœud) exercent une pression sur les fibres qui composent le bout : si le nœud est trop serré ou maintenu trop longtemps, le cordage risque d’être endommagé de manière permanente. Perte d’efficacité, rupture, allongement ou encore fluage sont alors à craindre, pouvant impacter la bonne utilisation du bout et surtout la sécurité des individus à votre bord.

L’importance du lieu : où stocker vos cordages pendant l’hiver ?

L’endroit où vous déciderez d’entreposer vos cordages pendant l’hiver est primordial. Il faut le choisir avec précaution afin d’offrir à votre cordage un environnement d’hivernage sain et ainsi augmenter sa durée de vie. Les conditions idéales de stockage sont les suivantes :

  • Un lieu sec et aéré, à l’abri de l’humidité
  • Tempéré, de préférence
  • À l’abri des UV, car les rayons du soleil peuvent endommager les fibres textiles.
  • À l’abri des produits polluants, toxiques ou corrosifs tels que les produits chimiques acides ou basiques, les éléments dégageant de la fumée ou du gaz…

Stocker des cordages à même le sol est fortement déconseillé car ces derniers sont susceptibles d’en absorber l’humidité. À éviter donc ! Une fois lovés, il est préférable de les suspendre à des attaches adaptées (pas d’éléments coupants ou pointus pour limiter les risques d’abrasion) ou de les entreposer sur des étagères, par exemple.

À la fin de l’hiver, quelles recommandations avant d’utiliser à nouveau le cordage ?

Si vous avez stocké votre cordage dans un sac, n’oubliez pas de le secouer avant de l’utiliser. Cela permettra d’éviter les coques sur le bout et faciliter son utilisation en lui redonnant toute sa souplesse. C’est aussi le moment idéal pour inspecter rapidement votre cordage avant de l’utiliser à nouveau !

Pour les cordages destinés au pont, frappez les drisses et les balancines sur le rail de fargue ou les pontets afin qu’elles ne claquent pas sur le mât. Ensuite, dissimulez le dormant de toutes les autres manœuvres dans les réceptacles ou bailles prévus à cet effet : moins il y a de cordages sur le pont, mieux c’est 😊

Vous l’aurez compris – pour augmenter la durée de vie de vos cordages, leur assurer un hivernage dans de bonnes conditions est essentiel. Portez une attention particulière au rangement de vos bouts : après nettoyage et séchage, veillez à ne pas plier vos cordes (lovez-les plutôt !) et entreposez-les dans un endroit sec, aéré et à l’abri du soleil ainsi que de tout produit chimique.

Vous devriez aussi aimer

Laisser un commentaire