fbpx
Tall ship's anchor on deck

Comment bien inspecter votre cordage et déterminer quand il doit être remplacé ?

Drisses, écoutes, amarres, mouillage : tout votre cordage doit être régulièrement inspecté, si possible avant chaque sortie en mer. Quels sont les points à surveiller ? Quand faut-il remplacer des bouts usés ?

Naviguer avec ne serait-ce qu’un seul cordage en mauvais état, c’est un risque pour votre sécurité et celle de votre bateau : une manœuvre courante qui se rompt peut causer d’énormes dommages. C’est pourquoi une inspection régulière de votre équipement est essentielle ! Heureusement, il existe des moyens simples pour estimer l’état de santé de votre cordage, qu’il soit tressé ou toronné. En cas de doute, n’hésitez surtout pas à demander l’avis d’un professionnel.

 Quand les cordages sont employés pour des opérations de pointe avec un risque critique en cas de rupture, il est préférable de faire appel à des spécialistes pour inspecter les bouts. C’est particulièrement recommandé pour les cordages destinés à la compétition, la croisière hauturière, les amarrages par grands fonds, le sauvetage ou encore le remorquage.

Les éléments à inspecter en priorité sur votre cordage

Durant son inspection, le cordage ne doit présenter aucun défaut visuel. Les éléments suivants sont de bons indicateurs pour détecter un cordage endommagé :

  • Une usure importante ou anormale (souvent due au ragage – pour préserver vos manœuvres courantes, nettoyez-les régulièrement et limitez au maximum les frottements !)
  • Une perte d’éclat ou de couleur (souvent signe d’exposition trop importante au soleil)
  • Un étrécissement localisé ou général du bout
  • Désolidarisation des torons, effilochement, apparitions de « fibrilles »

Outre l’aspect visuel de votre bout, il faut aussi questionner ses propriétés techniques : tout cordage dont les qualités peuvent être mises en doute doit être remplacé. Par exemple, une raideur excessive et inhabituelle peut résulter d’une sur-tension élevée subie par le passé. Ce type de sur-tension est connu pour réduire la charge de rupture maximale d’un cordage !

Tout changement de diamètre ou de longueur est aussi mauvais signe et indique que le cordage doit être remplacé. On parle de fluage (à ne pas confondre avec l’allongement qui désigne « l’élasticité ») lorsqu’un cordage exposé à une charge trop forte s’allonge de manière définitive. Rassurez-vous, les bouts ne sont que très rarement, voire jamais, exposés au fluage lors d’une navigation « normale » 🙂

N’oubliez pas également de contrôler régulièrement l’état de votre accastillage de pont, de vos sorties de drisses et de vos coinceurs : un élément abîmé pourrait entraîner une abrasion excessive de vos bouts. Pour faciliter votre inspection et savoir quand un cordage doit être remplacé, voici deux tableaux récapitulatifs pour cordages toronnés et pour cordages tressés !

Guide d’inspection pour vos cordages toronnés

À surveiller À remplacer
Usure des fils de surface laissant apparaître le cœur du toron : sur un toron X
Usure des fils de surface laissant apparaître le cœur du toron : sur au moins 2 torons X
Réduction du diamètre initial supérieure ou égale à 15% X
Raideur excessive X
Altération partielle de la brillance de la fibre X
Disparition totale de la brillance de la fibre X

 

Guide d’inspection pour vos cordages tressés

À surveiller À remplacer
Usure des fils de surface laissant apparaître l’âme centrale X
Réduction du diamètre initial supérieure ou égale à 10% X
 Raideur moyenne sans apparition de fils endommagés “fibrilles” X
 Raideur importante avec apparition de fils endommagés “fibrilles” X
 Altération partielle de la brillance de la fibre X
 Disparition totale de la brillance de la fibre X

Vous devriez aussi aimer