Ropes

La matière première d’un cordage : quelle fibre pour quel usage ?

Que ce soit pour une drisse, une écoute, une amarre ou une ligne de mouillage, le choix de la fibre est primordial. Elle déterminera en grande partie les performances de votre cordage, mais aussi sa durabilité et sa fiabilité. Chaque fibre a ses propres caractéristiques et permet généralement un usage bien spécifique. Quelle fibre pour quel usage ? Vous trouverez dans cet article toutes les clés de lecture et de comparaison afin d’être en mesure de réaliser le meilleur choix.

Le Polyester : la fibre polyvalente

Classic Rope MS216

Exemple avec la Classic Rope MS216 : Polyester

La fibre la plus utilisée dans la fabrication de cordages marins est le Polyester. Il sert à la confection de drisses, d’écoutes mais également d’amarres.

Sa grande adaptabilité au milieu marin, son allongement modéré en sont les principaux avantages. En effet, la fibre polyester a la particularité de sécher rapidement et de tolérer une exposition prolongée aux UV. Même après un trempage prolongé dans l’eau de mer, le polyester conservera sa souplesse. Non flottant.

Le Polyamide : idéal pour l’amarrage

Exemple avec la Polyester Rope MS211 : Polyamide

Le Polyamide est très généralement utilisé pour la confection d’amarre, de lignes de mouillage ou encore de garcettes. En effet, son élasticité naturelle lui confère une excellente capacité d’absorption des chocs et de résistance aux surcharges occasionnelles.

Il permet bien souvent d’éviter l’achat complémentaire de ressorts d’amarrage.

Le Polyamide offre une excellente résistance aux frottements ainsi qu’une résistance aux UV modérée. Non flottant.

Le Polypropylène

Polypropylène Rope MS601

Exemple avec la Polypropylène Rope MS601 : Polypropylène

Le principal intérêt d’utiliser des fibres polypropylène en milieu marin est sa flottabilité. Il est utilisé en bout de remorquage. Le polypropylène est hydrophobe, léger. Il convient parfaitement à la confection de petits câblés destinés à la pêche industrielle ou de loisir.

Flottant.

Le Dyneema : la résistance absolue

Dynafil MS342

Dynafil MS342 : Dyneema

Le Dyneema est un Polyéthylène Haut Module, très souvent utilisé pour la confection de drisses, d’écoutes ou de câbles textiles.

Son extrême légèreté, son faible coefficient d’allongement, sa grande résistance à la rupture en font la fibre idéale pour la confection de cordages hautes-performances. La fibre Dyneema est très appréciée des régatiers, ou des utilisateurs exigeants, pour les raisons suivantes :

  • À charge de rupture équivalente, le Dyneema est 7 fois plus léger que l’acier ;
  • En cas de rupture accidentelle, pas d’effet « fouet » ;
  • Excellente adaptabilité au milieu marin ;
  • Il est hydrophobe ;
  • Versus une drisse ou une écoute en Polyester, le Dyneema permet bien souvent de réduire le diamètre de vos manœuvres ;
  • Allongement à charge de travail : < 1%.
 Attention néanmoins à vérifier la compatibilité de vos self-tailing et de vos coinceurs en cas de réduction de diamètre.

Il présente également une bonne tenue aux rayons UV ainsi qu’à la fatigue (flexion contre flexion). Flottant.

Le Kevlar

America MS320

Exemple avec l’America MS320 : Kevlar

Le Kevlar, appartenant à la famille des aramides, (polyamides aromatiques), est une fibre utilisée pour la confection de drisses ou le gainage haute performance.

Il est très apprécié des régatiers pour les raisons suivantes :

  • Allongement à la charge de travail : < 0.8% ;
  • Charge de rupture élevée ;
  • Point de fusion élevé : 500° ;

Ses hautes performances sont limitées dans le temps car il présente de fortes intolérances aux UV, à l’humidité, aux flexions et contre-flexions répétées.

Non flottant.

Le Chanvre

Hemp Rope MS200

Exemple avec la Hemp Rope MS200 : Chanvre

Le Chanvre est une fibre naturelle, aujourd’hui principalement utilisée à titre décoratif.

Il présente néanmoins une bonne capacité à résister au milieu marin. Non flottant.

Le bon choix pour la bonne application

Cliquez pour agrandir le tableau :

Chaque fibre a ses caractéristiques qui lui sont propres, et donc destinées à des utilisations différentes. Il n’y a donc pas de « meilleure fibre ».
Là où nous recherchons de l’élasticité pour un mouillage ou un amarrage, les fibres Polyester et Polyamide sont idéales. Pour des drisses ou des écoutes, un Polyester haute ténacité voire un Dyneema répondront à la recherche de performances souhaitées par les utilisateurs.

Vous devriez aussi aimer